L’association « Le VILLAGE d’EVA » interpelle le président François HOLLANDE

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le 27/08/2014 | 14:49, mis à jour le 27/08/2014 | 14:53

La Société Civile souhaite faire bouger la situation des enfants oisifs ou errants à Mayotte. Les mineurs isolés  sont estimés entre 3000 et 6000 selon l’observatoire des mineurs isolés. La jeunesse à elle seule représente plus de 45% des actes de délinquance.  

enfant_mayotte

© PHOTO : LE VILLAGE D’ EVA : Jeune enfant mineur fouillant la poubelle à Mamoudzou, chef lieu du département de Mayotte

L’association « Le VILLAGE d’EVA » a remis  en mains propres une lettre de doléance au président  HOLLANDE sur le sort de la jeunesse Mahoraise lors de sa visite à Mayotte.

La Société Civile souhaite décidément faire bouger la situation des enfants oisifs ou errants à Mayotte. Les mineurs isolés à eux seuls sont estimés entre 3000 et 6000
selon l’observatoire des mineurs isolés. Objet de toutes les craintes des habitants qui assistent impuissants à la montée de la délinquance juvénile dans l’île au parfum,
la jeunesse à elle seule représente plus de 45% des actes de délinquance. Les jeunes à Mayotte s’ennuient après les sorties d’école.

Lire la suite sur mayotte.la1ere.fr

Facebook Twitter Pinterest Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *