1stJan

Village d’Eva : Réveillon solidaire pour les enfants en grande précarité à Mayotte

• Par Emmanuel Tusevo
• Publié le 01/01/2015 | 16:14, mis à jour le 01/01/2015 | 16:14

L’association « Le Village d’Eva » a organisé, durant toute la journée de mercredi, un réveillon solidaire pour 100 enfants en grande précarité à Mayotte.

Aurélie ARRIBAT, présidente de cette l’association a expliqué à Emmanuel TUSEVO pour « Mayotte 1ère.fr-Actualités », la portée de cet événement :

© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO: AURELIE ARRIBAT, PRESIDENTE DE VILLAGE D’EVA,première à gauche

 

AURELIE ARRIBAT : L’opération d’aujourd’hui s’appelle 100 enfants, 100 voeux, c’est une journée destinée aux enfants en grande précarité. Les enfants été sélectionnés. Nous sommes allés voir les familles dans tous les villages de Mayotte, nous avons sélectionné une centaine d’enfants qui sont bénéficiaires de cette journée.

EMMANUEL TUSEVO : Et comment s’est déroulée cette manifestation ?

AURELIE ARRIBAT : Le programme s’est déroulé en plusieurs étapes. La matinée a commencé par l’habillement. Les petites filles ont reçu des robes rouges confectionnées par les couturières mahoraises et les petits garçons ont reçu des tee – shirts et des shorts. Les filles et les garçons ont reçu également des chaussures.
La matinée, les enfants ont participé à différents ateliers. Il y a avait un atelier structure gonflable (toboggan) où les enfants ont pu s’amuser, un atelier créature artistique, un atelier jeux de société mahorais, un atelier cahier des vœux, il s’agit de récolter les vœux de ces enfants et de pouvoir les exaucer durant l’année 2015.
Après les différents ateliers, les enfants ont bénéficié d’un repas complet, entrée, plat, dessert,
L’après midi, un groupe de hip hop  » Les 5 étoiles  » est venu animer la fête. Ils ont fait danser les enfants sur une musique dynamique.
Le réveillon s’est clôturé par une remise de cadeaux par un père Noël à la fin de la journée.

EMMANUEL TUSEVO : Quel sens donnez – vous à cette opération ?

AURELIE ARRIBAT : Je pense que c’est important, ce réveillon solidaire, pour ces enfants en grande précarité.
Ils se sont bien amusés, ils ont l’air d’être heureux. Quand on les voit, ça fait vraiment plaisir.
Cette action a permis de réveiller la solidarité à Mayotte d’une manière générale.Un de nos partenaires,une grande surface de Mayotte, a déposé des boîtes jaunes dans tous ses magasins, ce qui a permis un élan de solidarité de toute la population. Une fois qu’il avait fait ses courses, chacun pouvait y déposer une pièce à destination de cette journée. Nous avons choisi des couturières mahoraises qui ont confectionné des robes pour les filles. Elles avaient déjà des commandes très chargées et elles ont accepté notre demande parce qu’elles étaient sensibles à notre action.
C’est vital d’organiser ce type d’événements. Il faut intégrer ces enfants, il faut leur faire vivre des moments inoubliables de bonheur intense.

EMMANUEL TUSEVO : Qu’est ce qui vous motive pour organiser ce réveillon solidaire pour ces enfants en grande précarité à Mayotte. Vous êtes médecin urgentiste. Un travail très prenant. La vie est pleine de complications. Qu’est ce qui vous motive pour consacrer du temps à ces actions ?

REPONSE : AURELIE ARRIBAT : Le sourire de ces enfants.

Lire l’article en entier sur mayotte.la1ere.fr